Tensiomètre de surface Langmuir (multipuits)

Laboratoire

Laboratoire de la Professeure Élodie Boisselier

Département

Faculté de Médecine

Organisme(s) subventionnaire(s)

Fondation canadienne pour l’Innovation (FCI) – Fondation du CHU de Québec

Fournisseur (modèle)

Kibron Inc. (DeltaPi – 4x)

Mise en fonction

2017

Description de l’équipement

Cet appareil permet de mesurer la tension à la surface d’un puits dans lequel une monocouche lipidique est initialement formée. Une fois la stabilité atteinte, un analyte (peptide, protéine, médicament, etc.) est injecté en sous-phase et son interaction avec la monocouche en surface est évaluée au cours du temps. Il est ainsi possible de déterminer des synergies d’interaction. Cet appareil est équipé de quatre puits qui permettent des analyses en simultané. Il est aussi possible d’accélérer les cinétiques grâce à l’agitation à l’aide de petits barreaux magnétiques.

Au sein du laboratoire, cet instrument est couramment utilisé pour étudier l’interaction de peptides, de protéines et de petites molécules avec différents lipides.

Caractéristiques spécifiques

  • Technique : tensiomètre à plaque Wilhelmy
  • Domaine dynamique : 0 à 300 mN/m
  • Résolution : 10 μN/m
  • Jusqu’à quatre analyses en simultané

Champs d’expertise de l’appareil

  • Tension de surface
  • Interactions membranaires

Conditions d’utilisations

Cet instrument pourra être utilisé par les collaborateurs académiques et industriels, selon le volume d’utilisateurs de cet appareillage et la disponibilité de professionnel de recherche. Cette technique nécessite une formation adéquate et la présence d’un professionnel de recherche.

Coût de location (CAD)

Campus
À discuter avec le responsable

Hors campus académique
À discuter avec le responsable

Industries
À discuter avec le responsable

Réservation

Élodie Boisselier, Professeure
elodie.boisselier@fmed.ulaval.ca
418-682-7511, poste 84429